Bourses d’études offertes par l’État roumain aux citoyens étrangers en vertu de la Décision du Gouvernement no. 288/1993 pour l’année académique 2016-2017 par le Ministère des Affaires Etrangères

 

1. Conditions générales d’attribution

Nombre de bourses : 85 bourses pour études universitaire et postuniversitaires en Roumanie, attribuées après une sélection de dossiers, par le Ministère des Affaires Étrangères (MAE) et le Ministère de l’Éducation et du Recherche Scientifique (MECS en roumain), en conformité avec les règlementations en vigueur.

Qui peut déposer le dossier de candidature : Les citoyens non-UE, quelque soit leur pays de résidence, ayant priorité les ressortissants des États avec lesquels la Roumanie n’a pas conclu des documents de coopération culturelle et éducationnelle. Les citoyens étrangers d’origine roumaine et ceux appartenant aux communautés historiques roumaines de la proximité bénéficient d’autres programmes de bourses octroyées par l’État roumain.

Niveaux d’études

Les bourses sont attribuées pour trois niveaux d’études :

a. Premier cycle (licence): s’adresse aux titulaires du diplôme de baccalauréat (ou équivalent), ainsi qu’aux étudiants inscrits déjà à l’université à l’étranger qui souhaitent équivaloir leurs études partielles afin de continuer  les études universitaires en Roumanie. Le programme complet se déroule en 3−6 années, selon le profil de la faculté choisie, et se termine par un examen de licence.

b. Deuxième cycle (master): s’adresse aux titulaires d’un diplôme universitaire,  sanctionne une formation de 1, 5 ou 2 ans et se termine par la soutenance d’une dissertation.

c. Troisième cycle (doctorat) : s’adresse aux titulaires d’un diplôme de master, se déroule en 3 ou 4 années, selon le profile de la faculté choisie, et se termine par la soutenance dee la thèse de doctorat.

Domaines prioritaires: sciences politiques et administratives, sciences de l’éducation, culture et civilisation roumaine, journalisme, études techniques, pétrole et gaz, sciences agricoles, architecture, arts, médecine vétérinaire. 

Langue d’études : Dans le but de promouvoir la langue et la culture roumaine, le Ministère de l’Education et du Recherche Scientifique a décidé que les bénéficiaires des bourses peuvent étudier seulement en roumain. Les étudiants qui ne peuvent pas justifier d’un bon niveau de langue roumaine doivent passer une année préparatoire pour apprendre la langue. Les étudiants qui maîtrisent la langue roumaine doivent passer un examen de langue roumaine organisé par les institutions d’enseignement supérieur.

 

2. En quoi consistent les bourses d’études 

Les bourses MAE couvrent :

  • les frais de scolarité
  • les frais de logement (dans les foyers d’étudiants, dans la mesure des places disponibles, conformément aux règlements des unités d’enseignement supérieur et dans la limite des sommes allouées à cet effet).
  • une aide financière au montant variable selon le niveau d’études, représentant :
  • l’équivalent en monnaie roumaine de 65 EURO/mois, pour les étudiants en licence,
  • l’équivalent en monnaie roumaine de 75 EURO/mois, pour les étudiants en master ou en spécialisation,
  • l’équivalent en monnaie roumaine de 85 EURO/mois, pour les étudiants en doctorat.

Les bourses ne couvrent pas les frais de nourriture et de transport international et interne. En conséquence, les boursiers doivent couvrir les dépenses supplémentaires.

Calendrier de l’aide financier :

En Roumanie, l’année académique débute au 1ère octobre.

Les bourses sont accordées  aux étudiants du premier cycle (licence) et du deuxième cycle (master) pendant l’année universitaire, y compris les vacances d’hiver et de printemps, en exceptant les vacances d’été.

Pour les étudiants du troisième cycle (doctorat - cours de jour), les bourses sont accordées pendant toute la durée de l’année civile.

À l’attention des étudiants de tous les cycles universitaires \ postuniversitaires: la bourse d’études sera suspendue pour l’étudiant qui, en raison de mauvais résultats, serait obligé de répéter une année d’études. La bourse pourrait être réallouée à l’étudiant qui passe à une année de niveau supérieure. Pendant la période de suspension de la bourse, l’étudiant devrait assumer tous les frais de scolarité et de logement.

 

3. Démarches à suivre

Afin d’obtenir toutes les informations sur ces bourses (conditions d’attribution, dossiers à constituer, calendrier du dépôt du dossier et de la sélection)  et de déposer les dossiers complets de candidature, les candidats doivent s’adresser directement :

  • aux missions diplomatiques roumaines accréditées dans leurs pays d’origine (ou de résidence) ou
  • aux missions diplomatiques des États d’origine accréditées à Bucarest.

Les dossiers envoyés par poste ou soumis directement au MAE ou au MECS, ainsi que les dossiers tardifs ne seront pas pris en considération.

Il est obligatoire que les dossiers de candidature contiennent des documents en roumain, anglais ou en français. Si les dossiers de candidature contiennent des documents en d’autres langues ces documents doivent être accompagnés par les traductions légalisées en roumain, français ou anglais. 

Les universités roumaines pourraient exiger que tous les documents d’inscription soient accompagnés par des copies authentifiées et par des traductions légalisées en roumain.

Il est très important que les informations mentionnées dans les formulaires soient exactes.

 

4. Calendrier des inscriptions

La date limite du dépôt des dossiers est communiquée par chaque mission diplomatique. Le candidat doit s’intéresser sur le calendrier d’inscription, à partir du 2 décembre 2015, auprès de la mission diplomatique où il veut déposer le dossier.

Les missions diplomatiques roumaines établissent la date limite du dépôt et doivent transmettre les dossiers par le courrier diplomatique, pour que ceux-ci arrivent au MAE – la Direction Diplomatie Publique, Culturelle et Scientifique (DDPCS), au 15 mars  2016, au  plus tard.

Les missions diplomatiques étrangères accréditées à Bucarest doivent transmettre les dossiers de candidature, accompagnés par une Note Verbale, au MAE-DDPCS jusqu’au 15 mars 2016.

Les dossiers incomplets seront disqualifiés. Les dossiers rejetés ne seront pas retournés aux candidats.