Conférences de presse

Déclarations de presse communes des ministres des Affaires étrangères de Roumanie, de République de Moldova et de Lituanie

Speaker: 
Titus Corlăţean, Natalia Gherman, Linas Linkevicius
Date: 
08/28/13
Event: 
Réunion annuelle de la diplomatie roumaine

Titus Corlăţean, ministre des Affaires étrangères de Roumanie: Bonjour ! Voici maintenant quelques brèves déclarations, à la fin de cette première partie de la Conférence de la Réunion Annuelle de la Diplomatie Roumaine. Nous avons eu deux distingués invités à cette réunion, Natalia Gherman, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration européenne de République de Moldova et Linas Linkevičius, ministre des Affaires étrangères de Lituanie, représentant de la présidence en exercice du Conseil de l’Union Européenne. J’aime bien vous dire que nous avons salué avec une satisfaction spéciale la contribution remarquable des deux invités. Pour ce qui est de la présidence de l’Union Européenne, et je regarde le ministre Linkevičius, ici présent, je dirai que c’est pour la première fois que la présidence en exercice de l’Union Européenne est présente à une réunion annuelle de la diplomatie roumaine. Pour concentrer le message, je dirais que la Roumanie soutient, substantiellement, les priorités de la présidence lituanienne de l’Union Européenne. Nous allons nous joindre à cette présidence pour contribuer au succès du sommet du Partenariat oriental, qui aura lieu à Vilnius, à la fin du mois de novembre, et qui se propose des objectifs européens extrêmement importants, dont le paraphe de l’Accord d’Association et de l’Accord de Libre Echange et l’impulsion du processus de suppression des visas pour les citoyens de République de Moldova. Nous entretenons, d’autre part, avec la vice-premier ministre Natalia Gherman, des rapports constants de coopération. Nous allons ainsi signer, prochainement, un accord important au sujet de l’assistance au développement et de façon évidente, nous accorderons, de la part de la Roumanie, un appui extrêmement substantiel aux objectifs européens de République de Moldova, tant sous le mandat lituanien à la présidence de l’Union Européenne qu’après le sommet de Vilnius, sachant que l’objectif final est celui établi, de manière légitime et souveraine, par la République de Moldova, a savoir l’adhésion à l’Union Européenne. Je mets ici un point à ma brève déclaration sans oublier, bien sur, d’inviter, avec plaisir, la ministre Natalia Gherman à soutenir une brève intervention.

Natalia Gherman, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration européenne de République de Moldova : Merci beaucoup ! Je suis honorée de participer aujourd’hui à la Réunion Annuelle de la Diplomatie Roumaine, répondant ainsi à l’invitation de mon bon ami et collègue, le ministre Titus Corlăţean. Ma présence à Bucarest est la preuve la plus éloquente du fait que les relations entre Chişinău et Bucarest sont vraiment excellentes et se développent actuellement dans un esprit et dans un contexte européen. Ma visite à Bucarest a aussi un aspect bilatéral. J’ai déjà réussi, en ce sens, avoir un bref entretien avec le premier ministre Victor Ponta, qui, comme vous le savez bien, était présent, hier, en République de Moldova, à l’occasion de la Journée de l’Indépendance de la République de Moldova et participait, aux côtés du premier ministre moldave Iurie Leancă et du commissaire européen à l’énergie, Günther Oettinger au lancement des travaux du gazoduc Iaşi – Ungheni, un projet très important de développement économique de la République de Moldova et de branchement de la République de Moldova, à travers la Roumanie, au marché européen du gaz naturel.

Ces projets d’interconnexion, dans le domaine énergétique, dans celui des transports et dans plusieurs autres domaines, ont pour nous une importance charnière, l’étape que nous traversons actuellement étant effectivement qualifiée d’étape de l’intégration européenne de la République de Moldova. J’ai présenté aujourd’hui, aux collègues diplomates roumains, nos réalisations les plus récentes. Elles visent, certainement, la clôture, dans les meilleurs délais, des négociations en marge de l’Accord d’Association et de l’Accord de Libre Echange entre la République de Moldova et l’Union Européenne, tout comme les dernières étapes du processus d’application des conditions formulées dans les plans d’actions conclus avec les communautés européennes dans le domaine de la libéralisation du régime des visas pour les citoyens de République de Moldova. Nous faisons nos préparatifs pour le sommet du Partenariat oriental, qui se tiendra en novembre, à Vilnius. C’est là que nous allons parapher l’Accord d’Association qui comporte aussi l’Accord de Libre Echange entre la Moldova et l’Union Européenne, et à cet égard, nous espérons obtenir une appréciation positive, adéquate, de notre effort dans le domaine des réformes de la Justice et de l’Intérieur, reflétant notre engagement de mettre en pratique les conditions du plan d’action dans le domaine des visas. Pour la période post-Vilnius, nous nous donnons pour but la signature de l’Accord d’Association et l’obtention d’une décision favorable, de l’Union Européenne, à propos de la suppression du régime des visas pour les citoyens de République de Moldova, ce qui veut dire que l’agenda post-Vilnius n’est pas du tout moins important, ni pour la République de Moldova, ni pour nos amis et alliés d’Union Européenne, au rang desquels le premier ami, très sincère et fidèle à la République de Moldova, est la Roumanie. J’ai remercié aujourd’hui le collègue Titus Corlăţean, tout comme les représentants du corps diplomatique roumain, de l’ensemble des efforts fournis pour le développement, dans différents domaines, de la relation bilatérale moldo-roumaine, de la promotion, avec application, engagement professionnel et insistance, du projet européen de la République de Moldova. Merci de m’avoir suivie !

Linas Linkevičius, ministre des Affaires étrangères de Lituanie, représentant de la présidence du Conseil de l’UE : Moi aussi, je veux remercier le ministre Corlăţean de son hospitalité et de la possibilité offerte de participer à cette importante réunion de la diplomatie roumaine. Ce fut, pour nous, une excellente opportunité de présenter l’état actuel, le programme et les priorités de notre présidence et je me réjouis de constater que nous pensons et voulons agir de la même manière. Un des sujets abordés fut celui du Partenariat à l’est. Nous avons ici, à nos côtés, un des participants directs à ce projet, notre amie Natalia Gherman. La République de Moldova est un des promoteurs très actifs, dans le cadre de ce projet, et nous entretenons avec de très bonnes relations. Outre la rencontre que je viens d’avoir avec le ministre Corlăţean, j’ai aussi conféré avec le premier ministre roumain Victor Ponta. Nous attendons d’ailleurs avec impatience sa proche visite en Lituanie. Dans le cadre de ces discussions nous avons également abordé les relations bilatérales, vraiment excellentes. Un ample potentiel existe, d’ailleurs, de développer et d’élargir ces relations. J’en mentionnerais deux points d’intérêt communs : le Partenariat à l’est, évidemment, puis la politique énergétique qui est une autre priorité nationale de nos Etats et qui se retrouve aussi parmi les priorités de la présidence du Conseil Européen, pour la durée de notre mandat. Merci bien de votre attention.