La relation de la Roumanie avec l’OTAN

Les relations de la Roumanie avec l’OTAN débutent en 1990. Plus tard, en 2002, à Prague, la Roumanie est invitée à intégrer l’Alliance. Le 29 mars 2004, elle dépose les instruments de ratification et devient, officiellement, membre à plein droit de l’OTAN.

Du 2 au 4 avril 2008, à Bucarest, les autorités roumaines organisent le plus grand événement de politique étrangère roumaine et le plus grand sommet jamais tenu par l’OTAN. 

En 2009, la Roumanie a fêté son 5 è anniversaire de l’adhésion à l’OTAN.

Les buts de la Roumanie en tant que membre de l’OTAN: 

1. - édifier une Alliance solide, sur le principe d’un partenariat trans-atlantique robuste, engagé à répondre aux nouveaux risques de sécurité

respecter les engagements politiques, en tant que membre de l’OTAN, liés aux opérations et missions de l’Alliance 

promouvoir le rôle de l’OTAN, en tant qu’étalon de sécurité et promoteur des reformes démocratiques et de la coopération régionale, dans son voisinage (les Balkans de l’Ouest, la mer Noire), à travers duquel la Roumanie assume une mission importante dans la sécurisation et la stabilité à longue terme, de la région. D’ailleurs, le partenariat avec la République de Moldavie et le support que la Roumanie donne à la Georgie dans sa démarche vers l’intégration des structures euro-atlantiques, confirme l’importance qu’elle accorde à la démocratisation du voisinage oriental de l’Alliance.

La région de la mer Noire est, également, importante pour l’Alliance et la Roumanie apporte sa contribution aux efforts des Etats souverains à consolider la sécurité régionale.


2. 
Développer les partenariats de l’OTAN avec l’Union européenne et l’ONU 

- Les partenariats de l’OTAN avec l’Union Européenne et l’ONU assurent la coopération dans des sphères d’intérêt commun et contribuent à contrecarrer les menaces et les provocations contre la sécurité internationale. 

- La Roumanie soutient le dialogue et la coopération de l’Alliance avec l’Union européenne, dans des domaines communs, à condition de garder la spécificité et l’autonomie de décision de chacune des deux organisations.

- La relation avec les Nations Unies relève une importance particulière pour l’Alliance et la Roumanie soutient, surtout, la coopération dans le domaine de la paix et de la sécurité internationale.  


3. 
Soutenir le processus de restructuration de l’OTAN 

- La Roumanie contribue au processus de restructuration de l’Alliance, dont le but est d’améliorer la réponse aux nouvelles menaces, telles que le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive.

La Representation diplomatique