Politiques de l’UE

Élargissement de l’UE

L’Union européenne d'aujourd'hui, avec 28 États membres et une population d'environ 500 millions de personnes est le résultat d’un processus évolutif d'intégration et d’élargissement depuis un demi-siècle, en pleine évolution.

Les États membres de l’Union ont décidé d'ouvrir la perspective d'adhésion aux Balkans Occidentaux - la Croatie, la République de Macédoine, l'Albanie, la Bosnie-et-Herzégovine, le Monténégro, la Serbie, le Kosovo (en vertu de la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations Unies) –, ainsi qu’à la Turquie et à l’Islande. L'adhésion ne sera effective qu'une fois les conditions nécessaires soient remplies.

Le 1er juillet 2013, la Croatie est devenue le 28ème État membre de l’Union européenne. Les négociations d'adhésion ont débuté le 3 octobre 2005 et ont été clôturées le 30 juin 2011. Le Traité d'adhésion de la Croatie à l'UE a été signé à Bruxelles le 9 décembre 2011.

Actuellement, la Turquie, la République de Macédoine, l'Islande, le Monténégro et la Serbie sont des pays candidats.

Les négociations d'adhésion avec la Turquie ont commencé le 3 octobre 2005. La République de Macédoine est devenue pays candidat en décembre 2005, mais les négociations d'adhésion n'ont pas encore commencé. Le Conseil européen du 17 juin 2010 a décidé d'entamer des négociations d'adhésion avec l'Islande. Le Monténégro est devenu pays candidat en décembre 2010 et les négociations d'adhésion ont commencé le 29 juin 2012. La Serbie a obtenu le statut de candidat le 2 mars 2012.

Les autres pays des Balkans Occidentaux sont considérés comme des candidats potentiels, avec la perspective de devenir des États membres de l'UE une fois qu'ils sont prêts.

La position de la Roumanie: La Roumanie soutient une politique de «portes ouvertes» pour les pays qui font preuve de la volonté et de la capacité de répondre aux critères posés par le processus de l'élargissement de l'UE.

Le processus de stabilisation et d'association est un processus mis en place par l'UE avec tous les pays des Balkans Occidentaux qui vise un rapprochement progressif de ces pays vers l'UE. Grâce à ce processus, ces pays bénéficient déjà d'un accès libre au marché unique de l’UE pour la quasi-totalité de leurs exportations, ainsi que d’un soutien financier de la part de l’UE pour leurs efforts en vue de réaliser les réformes. L’élément central du processus est la conclusion d’un accord de stabilisation et d'association, une relation contractuelle qui établit des droits et des obligations réciproques. Les accords de stabilisation et d'association se fondent sur le respect des principes démocratiques et des éléments centraux du marché unique européen.

Le processus d’élargissement

Les pays candidats doivent prouver qu'ils sont en mesure d'assumer pleinement le rôle de membres de l'Union. Pour cela, il faut gagner le soutien des citoyens; il faut aussi que les pays candidats satisfassent des standards et normes européennes rigoureuses du point de vue politique, juridique et technique.

Les pays qui souhaitent adhérer à l'UE peuvent parcourir les différentes étapes du processus d'intégration seulement après avoir rempli toutes les conditions pour chaque étape. Les procédures d'admission dans l'UE sont complexes, en vue de garantir que les nouveaux États membres adhérent seulement après avoir rempli toutes les exigences requises et après que les institutions de l'UE, les gouvernements des États membres et les gouvernements des pays concernés expriment leur accord. Ainsi, la perspective de l’adhésion agit comme un facteur qui incite à la réforme. La politique de l'UE sur l'élargissement veille à ce que le processus soit géré d’une manière très rigoureuse, de sorte que le processus d'adhésion soient bénéfique aux deux parties, l'UE et les pays adhérents, également.

Les étapes de l'élargissement de l'UE

  • En 1951, six pays – la Belgique, l’Allemagne, la France, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas – ont fondé la Communauté européenne du charbon et de l'acier et, plus tard, en 1957, la Communauté économique européenne et la Communauté européenne de l'énergie atomique.
  • Six vagues d’élargissements ont successivement fait suite:

1973 – le Danemark, l'Irlande et le Royaume-Uni

1981 – la Grèce

1986 – l'Espagne et le Portugal

1995 – l’Autriche, la Finlande et la Suède

2004 – la République tchèque, l’Estonie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, la Hongrie, Malte, la Pologne, la Slovénie et la Slovaquie. Il s'agissait d'un élargissement historique, d’une réunification de l'Europe après des décennies de séparation. Le 1er janvier 2007, l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à l'UE a conclu ce processus historique.

2013 – la Croatie