Thêmes d’intérêt mondial

Droits de l’homme

Le respect des droits de l’homme  représente  pour la Roumanie, tout comme  pour l’Union  européenne,  une priorité de  la politique étrangère.   

Selon sa Constitution,  la Roumanie est un Etat de droit, démocratique et social où la dignité de l’homme, les droits et les libertés des citoyens, le libre développement de la personnalité humaine, le pluralisme politique et la justice sont des valeurs suprêmes, dans l’esprit de la tradition démocratique du peuple roumain et des idéaux de la Révolution de Décembre 1989.

La Roumanie a ratifié la plupart des traités universels et européens concernant les droits de l’homme. Selon l’article 20 de la Constitution de la Roumanie :

Les dispositions constitutionnelles concernant les droits et les libertés des citoyens seront interprétées et appliquées en conformité avec la Déclaration universelle des droits de l'homme, avec d’autres pactes et traités auxquels la Roumanie est partie.

Là où il y a des désaccords entre  les pactes et traités concernant les droits fondamentaux de l’homme dont la Roumanie est signataire et les lois nationales,  les règlements internationaux prévalent, sauf si la Constitution et les lois nationales contiennent des dispositions plus favorables.

À partir de ces principes, la Roumanie a agi au niveau international pour la fondation d’institutions durables destinés à assurer la protection des droits de l’homme. Avec les pays partenaires de l'UE, la Roumanie a contribué à la fondation en 2006 du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

La Roumanie a été choisie comme membre du Conseil pour un mandat de deux ans, entre 2006 et 2008. Entre juin 2007 et juin 2008 la Roumanie a été le premier état à détenir la présidence du Conseil, depuis sa création. La Roumanie briguera un nouveau mandat pour 2011-2014. http://www.ohchr.org/FR/Pages/WelcomePage.aspx