L'organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

L’OSCE est une organisation de sécurité ayant 56 Etats participants et 12 Etats partenaires pour la coopération (région méditerranéenne et asiatique). Selon le mécanisme de prise de décision, tous les Etats participants sont représentés sur une base égale de vote. Selon le droit international, l'OSCE n'est pas une organisation de droit juridique et ses décisions ne lient pas les Etats membres de point de vue légal, mais constituent un engagement politique.

OSCE est l’unique organisation pour la sécurité en Europe et est considérée comme un accord régional pour la sécurité au sens du chapitre VIII de la Charte des Nations Unies, étant un premier instrument pour l'alerte précoce, la prévention de conflits, la gestion des crises et du relèvement post-conflit dans les régions affectées. 

L'approche complète de la sécurité est reflétée par les principes de l'activité de l'OSCE, basés sur les trois dimensions: politico-militaire, économico - environnementale et humaine. 

Objectifs :

Consolider les valeurs communes et aider les Etats participants dans la construction démocratique de la société civile, basée sur le respect de la loi ;

  • Prévenir l'apparition des conflits locaux, soutenir la paix et la stabilité dans les régions ayant du potentiel conflictuel; 
  • Éliminer les déficits perçus de sécurité, pour éviter la création de nouvelles divisions politiques, économiques et sociales. Ceci doit être réalisé en favorisant un système de sécurité basé sur la coopération ; 

Documents Fondamentaux :

  • L’Acte final de Helsinki  
  • La Charte de Paris pour une nouvelle Europe 
  • La Charte de la Sécurité européenne 

Composition

  • Etats participant 
  • Etats partenaires pour la coopération

 


1. Brève histoire

2. Organismes principaux

3. Le processus décisionnel de l'OSCE