Centre de presse

Bogdan Aurescu prend le mandat de ministre des Affaires étrangères

Type: 
Communiqué
Date: 
11/09/19

Dans la présence du Président de la Roumanie, Klaus Iohannis et du Premier ministre, Ludovic Orban, au siège du ministère des Affaires étrangères a eu lieu aujourd’hui, le 5 novembre 2019, la cérémonie de prise du mandat de ministre des Affaires étrangères par Bogdan Aurescu.

Dans son discours, le ministre des Affaires étrangères, Bogdan Aurescu, a mis en évidence le fait que la diplomatie roumaine a besoin d'un nouveau souffle, de performance, de rigueur, de bonne foi, d’un esprit novateur et d’actions orientées vers les résultats. La consolidation du profil international de la Roumanie et, par défaut, la création d’une politique étrangère performante implique une construction institutionnelle et conceptuelle qui aura besoin de temps, du dévouement et de labour. « J’espère que par cet effort nous deviendrons un organisme professionnel d’élite, vraiment motivé à agir en équipe, de manière cohérente, pour notre projet commun - une politique étrangère performante et un pays respecté au niveau international », a déclaré le ministre Bogdan Aurescu.

En tant que priorités immédiates, la ministre Aurescu a mis en évidence l’évaluation de la manière de préparation du vote à l'étranger visant l’élection du président de la Roumanie: « En ce qui concerne les priorités immédiates, je voudrais parler en particulier du vote à l’étranger, qui commencera seulement trois jours après l'installation du nouvel exécutif. Dans la prochaine heure, je demanderai à ceux en charge au sein de l’appareil ministériel qui ont travaillé sur ce dossier, de présenter d’urgence un rapport compréhensif sur le stade de préparation des élections présidentielles à l’étranger, selon les compétences du ministère des Affaires étrangères. Je demanderai aussi aux chefs des missions diplomatiques et consulaires de nous envoyer toute de suite une évaluation, de leur point de vue, du stade de préparation et des risques et des vulnérabilités potentiels. Selon leurs réponses, nous déciderons si et ce qui peut encore faire, dans les limites des compétences du ministère et du gouvernement, à ce stade très proche du moment des élections, en tenant compte des limitations imposées par les dispositions légales gouvernant cette problématique. »

Le ministre Bogdan Aurescu a montré que l’effort du ministère des Affaires étrangères ne sera pas simple: « Nous devons, tout premièrement, reconstruire le prestige et la capacité d’action d’une institution essentielle pour la Roumanie; deuxièmement, nous devons restaurer la dignité et la motivation du peuple roumain et enfin et surtout, nous devons avoir des performances dans un environnement international complexe. Donc, il faut commencer à travailler ! Merci beaucoup ! »

Dans son discours, le président roumain, Klaus Iohannis, a mis en évidence le fait que la politique étrangère de la Roumanie repose sur le partenariat stratégique avec les Etats-Unis, sur le rôle que la Roumanie joue au sein de l’Union européenne et l’OTAN, visant la consolidation, le renforcement et l’extension des partenariats stratégiques et un bon profil de la Roumanie au niveau mondial. Par ailleurs, le président a souligné que « la Roumanie doit avoir une politique étrangère solide, efficace et fiable, quel que soit le gouvernement de notre pays à un certain moment ». Il a souligné l’excellente collaboration qu’il a eue avec l’actuel ministre des Affaires étrangères lorsque ce dernier était le conseiller présidentiel pour la politique étrangère. Il pense que son mandat à la tête du ministère des Affaires étrangères va donner une nouvelle note de performance et d’excellence à l'activité de l'institution.

Le Premier ministre Ludovic Orban a souligné le besoin de réorganiser le ministère des Affaires étrangères puisant sur des principes de professionnalisme, d’intégrité et d’efficacité, montrant que l’objectif principal de la politique étrangère de la Roumanie est « d’intensifier l’influence à l’étranger et le profil international de la Roumanie tout en consolidant notre capacité de projeter les valeurs démocratiques de l’état de droit». Le Premier ministre Orban a souhaité du succès au ministre Bogdan Aurescu et à tous les membres du corps diplomatique et consulaire a cet égard.

Veuillez trouver ci-joint le discours complet du ministre des Affaires étrangères.

La cérémonie de reprise du mandat est disponible ici : http://www.mae.ro/node/50759