Centre de presse

Entretien téléphonique du ministre Bogdan Aurescu avec le ministre espagnol des Affaires étrangères et futur haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité / vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell

Type: 
Communiqué
Date: 
11/07/19

Le ministre des Affaires étrangères Bogdan Aurescu a eu aujourd'hui une conversation téléphonique avec Josep Borrell, ministre espagnol des Affaires étrangères et futur haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité / vice-président de la Commission européenne.

Le responsable roumain a félicité son homologue espagnol pour sa nomination en tant que futur haut représentant et vice-président du futur collège des commissaires. Pour sa part, le responsable espagnol a félicité son homologue roumain pour la reprise de son nouveau mandat à la tête de la diplomatie à Bucarest et a souhaité plein succès au nouveau gouvernement de Bucarest.

En vue de la reprise de l’homologue espagnol du poste de haut représentant de l'Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, le ministre roumain a souligné la ferme volonté de notre pays de renforcer le rôle du Service européen d'action extérieure (SEAE), ainsi que pour une coopération efficace, dans le but de renforcer l'action de l'UE en tant qu'acteur mondial crédible et engagé. Il a souligné la nécessité de renforcer l'action de l'UE en promouvant activement la politique européenne de voisinage et le processus d'élargissement, soulignant que le rôle global de l'UE ne peut atteindre son potentiel que par la coordination, la cohérence et la complémentarité entre le service européen d'action extérieure et l'action des États membres.

A l'occasion de l'entretien téléphonique, Bogdan Aurescu a souligné l'expertise de la Roumanie en ce qui concerne les développements dans les environs de l'Union (région des Balkans occidentaux, région de la mer Noire, États du partenariat oriental et de l'Asie centrale), exprimant la volonté de la partie roumaine de continuer son utilisation au profit de l'Union et de ses partenaires, conformément aux priorités poursuivies avec succès lors du mandat de notre pays à la présidence du Conseil de l'UE (1er semestre 2019).

Dans ce contexte, le ministre roumain des Affaires étrangères a montré que la Roumanie continuerait d'accorder une attention particulière à la consolidation de la perspective européenne de la République de Moldavie au cours de la prochaine période. Il a évoqué la conversation téléphonique qui a eu lieu récemment avec son homologue de Chisinau à l'occasion de laquelle a accepté son invitation à se rendre en République de Moldavie dans la prochaine période.

Les excellentes relations entre la Roumanie et l'Espagne et l'engagement en faveur du multilatéralisme, du droit international et des relations transatlantiques ont également été appréciées.

Dans le même temps, le responsable roumain a souligné que, pour la Roumanie, la participation pertinente et significative de ses diplomates aux structures du SEAE, notamment aux postes de direction au sein du Service, tant à Bruxelles que dans les délégations de l'Union Européenne, est une priorité, sollicitant de ce point de vue le soutien du futur haut représentant pour renforcer cette représentation.