Voisinage d’intérêt à la Roumanie en tant…

Région de la Mer Noire

La mer Noire est entrée dans le direct voisinage de l’UE après l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie, en 2007, à l’Union.

La Roumanie s’est distinguée progressivement, à partir déjà d’un engagement régional précédant son adhésion à l’UE, comme l’Etat membre le plus actif dans la promotion de l’importance stratégique de la mer Noire. L’appui significatif accordé par d’autres Etats membres, principalement la Grèce, la Bulgarie, mais aussi l’Allemagne - détenant la présidence de l’UE au moment du lancement de cette nouvelle politique européenne (2007) – a contribué au succès de cette approche, matérialisée dans la Synergie de la mer Noire et dans les processus associés. A partir de là, la relevance de la région a été renforcée par l’intermédiaire de plusieurs politiques et instruments de l’UE visant le voisinage Est, entre autres le Partenariat Oriental, récemment lancé (2009).

Les objectifs majeurs de la Roumanie dans la région de la mer Noire, définis par une Stratégie nationale (2006), visent le renforcement, dans la proximité orientale, d’une zone stable, démocratique et prospère et une ouverture de l’espace de la mer Noire aux valeurs et aux processus européens et euro-atlantiques. La « fatigue » suivant le processus de l’élargissement de l’UE doit être mitigée par un modèle de coopération régionale qui conserve la force d’attraction et de transformation de l’UE, sans écarter la perspective d’un nouvel élargissement. Dans l’intervalle 2009-2013, notre politique étrangère se concentrera, dans un degré supérieur de coordination et de pragmatisme, sur l’équilibre rationnel entre ressources et objectifs, la sélection rigoureuse des démarches et initiatives soutenues en fonction de leur faisabilité, la continuité des projets déjà initiés, les gains concrets apportés à la coopération régionale et sur un engagement approfondi de l’UE dans la région.