Structures de coopération régionales et…

La Synergie de la mer Noire

La Synergie de la mer Noire, amorcée en 2007 sous la Présidence allemande du Conseil de l’UE, suite aux démarches de la Roumanie, la Bulgarie et la Grèce, soutenue par d’autres Etats membres et assumée par la Commission européenne, s’est profilée comme une initiative nouvelle dans la politique régionale de l’UE visant prioritairement l’espace de la mer Noire. La Synergie a été officiellement lancée le 14 février 2008, à Kiev, à l’occasion d’une réunion des ministères des Affaires Etrangères des Etats membres de l’UE et des Etats de la région envisagés par la Synergie (l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la République de Moldova, la Russie, la Turquie, l’Ukraine). Les principaux arguments motivant la prise de responsabilité pour cette initiative au niveau de l’UE sont la proximité immédiate avec l’Union, la position stratégique en liaison aussi avec les Balkans Occidentaux, l’Asie Centrale et le Proche Orient, le potentiel en matière énergétique, de transport et commerciale, ainsi que les problèmes liés a l’environnement et à la consolidation démocratique.

La Synergie a comme objectif principal le renforcement de la coopération dans la région de la mer Noire, soutenu par l’engagement profitable de l’UE. La Synergie offre des lignes de guidage et d’appui pour l’avancement de projets pragmatiques de coopération entre les Etats de la région et l’UE, dans des domaines comme la démocratie, les droits de l’homme, la bonne gouvernance, la gestion des frontières, les conflits gelés, l’énergie, les transports, l’environnement, le développement, l’éducation, la recherche.

(http://ec.europa.eu/world/enp/pdf/com07_160_en.pdf

La Roumanie est activement dédiée à l’idée de matérialiser la Synergie par l’intermédiaire des partenariats sectoriels, en suivant les avis du Rapport sur l’implémentation de la Synergie émis par la Commission européenne en 2008 (http://ec.europa.eu/external_relations/blacksea/doc/com08_391_en.pdf), ainsi que par tout autre projet concret qui puisse avoir une valeur ajoutée pour la région et pour l’Union. Pendant la période 2009-2010 la Roumanie a préparé, en collaboration avec la Commission européenne et avec l’aide des autres Etats membres actifs dans la région, le concept d’un Partenariat sectoriel pour l’environnement dans la région de la mer Noire, qui a été officiellement lancé le 16 mars 2010 à Bruxelles, au niveau des ministres du ressort des Etats membres de l’UE et de la région. L’opérationnalisation du partenariat est à présent assumée principalement par la Commission européenne (DGRELEX, DG Environnement). Le Partenariat bénéficiera, en perspective, de ressources financières propres, implémentant des projets régionaux pour la protection de l’environnement avec les contributions des Etats membres et des institutions financières internationales. 

La Roumanie a proposé et démarré, par l’intermède du ministère des Affaires Etrangères, en puisant sur l’expérience solide acquise dans la collaboration avec la société civile de la région de la mer Noire, le Forum des ONG de la région de la mer Noire (plus de détails sur: http://www.blackseango.org/pagini/index.php). Ce projet se déroule en partenariat avec la Fédération des Organisations Nongouvernamentales pour le Développement (http://www.fondromania.org) et le Black Sea Trust (http://www.gmfus.org/blacksea). La Roumanie s’est chargée de jouer le rôle de principal donateur, renforçant sur son profile d’Etat initiateur, dans l’organisation des éditions 2008, 2009 et 2010 du Forum. Nous promouvons la reconnaissance officielle par l’UE de ce projet en tant que part du processus d’implémentation de la Synergie de la mer Noire. L’appui politique et financier prompte accordé par la Représentation de la Commission européenne à Bucarest pour l’édition de 2009, ainsi que le partenariat conclu afin d’organiser l’édition de 2010 ont été très appréciés par le ministère roumain des Affaires Etrangères et les autres partenaires dans ce projet. 

Dans l’actuelle étape, la Roumanie soutient la transposition concrète des principes de différenciation et de complémentarité entre la Synergie de la mer Noire et la dimension multilatérale du Partenariat Oriental, conformément aux déclarations politiques assumées au niveau de l’UE. Ces deux initiatives européennes, arrivées à l’étape d’implémentation de projets et recommandations émanant des réseaux crées sous leurs tutelle au niveau régional ainsi que macro-régional, peuvent dessiner une identité régionale reconnue au niveau de l’UE.